Toi

Toi

Comment ai-je pu vivre tant d'années sans te connaître ?
Je n'ose imaginer ce que je serai devenue si je ne l'avais pas fait.
Tu m'as marqué, ça c'est certain,
Bien plus profondément que je ne l'aurai souhaité.

Pourtant, je t'ai rejeté les premiers temps.
Mais tu as réussi à m'apprivoiser.
Personne ne te résiste bien longtemps.
En quelques mois, j'étais envoûtée.

Prisonnière de Toi, je suis condamnée à errer l'âme vidée,
Ne pouvant, qu'auprès de ta chaleur, me ressourcer.

Passion, répulsion, adoration, haine.
Tout cela définit l'amour que je te porte.

A Toi

Toi, mon pays d'adoption

Toi, mon Liban.

Page last updated on 10 février 2010 at 20:51